Les 10 matchs qui comptent de l’ère Domenech

Equipe de France de Football - Prolongations

On le sait depuis quelques mois déjà, Raymond Domenech, brillant entraîneur de l’équipe de France depuis 2004, ne sera bientôt plus à la tête de la maison Bleue. Ca tout le monde le sait et vous aussi, vu l’avez lu partout, ou au pire pour la première fois (si vous êtes Hibernatus) dans l’article d’hier sur les plus belles envolées lyriques de notre amour de coach national. Du coup, aujourd’hui suite de la saga Domenech, on s’intéresse aux 10 matchs qui ont marqués les 6 années durant lesquelles Raymond a notre sélectionneur préféré.

 

Raymond lui-même reste perplexe quand aux prestations de l'équipe de France depuis sa prise de fonctions. (Photo LePoint.fr)

France 1-1 Bosnie-Herzégovine (Amical)

Le 18 août 2004 au Stade de la Route de Lorient (Rennes)

Ce match est le premier du règne de Raymond qui doit, du fait de la retraite internationale des cadres (Thuram, Makélélé et Zidane), commencer le chantier de la reconstruction de l’équipe de France, 3 semaines avant le début des matchs de qualification pour la Coupe du Monde 2006. Et comme pour parvenir à son but Raymond ne fait rien comme tout le monde, il troque le traditionnel 4-2-3-1 des Bleus contre un 3-5-2 audacieux (désastreux ?) et sélectionne pour la première fois Squilacci, Abidal, Mavuba et Evra, auxquels viendra s’ajouter Givet qui rentrera à la mi-temps. Malgré leur inexpérience (17 sélections de moyenne), les Bleus ouvrent rapidement le score grâce à l’avant-centre marseillais Pegguy Luyindula, avant qu’Henry ne rate le coche sur penalty, ouvrant la porte à une égalisation des Bosniaques en fin de première mi-temps.

France 3-0 Côte d’Ivoire (Amical)

Le 17 août 2005 au Stade de la Mosson (Montpellier)

Un an après son premier match à la tête des Bleus, Raymond enregistre le retour de Thuram, Makélélé et Zidane pour affronter la Côte d’Ivoire à Montpellier et surtout pour tenter de qualifier l’équipe pour la Coupe du Monde après 6 premiers matchs poussifs (2 petites victoires à Chypre et aux Iles Féroé, 5 buts marqués). Résultat c’est une équipe de France plus sereine et stable qui s’impose 3-0, sur des buts de Gallas, Zidane et Henry. S’en suivront 4 matchs de qualification, ponctués de 3 victoires et 9 buts marqués, qui enverront la France à la Coupe du Monde…

Italie (p) 1-1 France (Finale de la Coupe du Monde)

Le 9 juillet 2006 à l’Olympiastadion (Berlin)

Après un début de compétition poussif (matchs nuls contre la Suisse et la Corée du Sud lors de la phase de poules), les Bleus, sous l’impulsion d’un Zidane et d’un Vieira retrouvés et grâce à la fraîcheur d’un Ribéry enfin titulaire, éliminent successivement l’Espagne, le Brésil puis le Portugal. Raymond l’avait dit, les joueurs l’ont fait : la France est en finale. Encore fallait-il transformer l’essai… Malgré une Panenka de Zidane à la 6ème minute, les Italiens redressent la tête et égalisent moins d’un quart d’heure plus tard par leur défenseur central, Marco Materazzi. C’est 90 minutes plus tard, lors de la seconde mi-temps des prolongations, que l’on retrouvera les deux buteurs pour le plus grand mélodrame footballistique du 21ème siècle, à savoir le fameux coup de boule du capitaine français qui laissera ses partenaires terminer (et perdre lors de la séance de tirs aux buts) la rencontre sans lui.

France 3-1 Italie (Qualifications pour l’Euro 2008)

Le 6 septembre 2006 au Stade de France (Paris)

Pratiquement 2 mois jour pour jour après la finale de la Coupe du Monde, le hasard du calendrier offre aux Bleus une occasion de prendre leur revanche sur l’équipe transalpine au Stade de France. Pour ce choc, Raymond choisit de revenir au 4-2-3-1, alors que la retraite de Zidane l’avait fait pencher lors des deux précédents matchs pour un 4-4-2. Ribéry est positionné pour la première fois en numéro 10 et l’ailier lyonnais Sydney Govou est titularisé pour contenir le très offensif côté gauche italien. Ce dernier choix est déterminant, puisque les Bleus s’imposeront grâce à un doublé de Govou et un but de Thierry Henry, contre une réduction du score de Gilardino.

France 2-0 Lituanie (Qualifications pour l’Euro 2008)

Le 17 octobre 2007 au Stade de la Beaujoire (Nantes)

4 jours après le carton aux Féroé (6-0), l’objectif était simple : victoire indispensable pour prendre la tête du groupe, après la défaite des Ecossais en Géorgie. Pour ce faire, Raymond aligne un 4-4-2 de rigueur depuis que les Bleus n’ont plus de véritable numéro 10. Face à des Lituaniens regroupés en défense, les joueurs français ne tardent pas à se montrer dangereux, notamment via leurs meneurs de jeu excentré, Ribéry et Malouda, dont les frappes heurtent toutes deux la barre transversale. Incapables de convertir leurs occasions, les Bleus doivent attendre le dernier quart d’heure pour délivrer le public de la Beaujoire et obtenir sa qualification pour l’Euro 2008, grâce à un doublé de Thierry Henry, qui efface le record de buts inscrits en équipe de France, qu’il co-détenait avec Michel Platini (41 buts contre 43).

France 0-2 Italie (Euro 2008)

Le 17 juin 2008 au Letzigrund (Zürich)

L’équipe de France quitte l’Euro 2008 sur une défaite contre l’Italie lors de son dernier match de poule, 4 jours après la correction reçue face aux Pays-Bas (4-1). Malgré un onze de départ remanié (Sagnol et Thuram sur le banc, remplacés par Clerc et Abidal), les Bleus vont souffrir dans ce match qui verra Ribéry se blesser dès la 8ème minute et Abidal concéder un pénalty (transformé par Pirlo) et se faire expulser peu avant la demi-heure de jeu. Menée 1-0 et en infériorité numérique, l’équipe de France s’incline une seconde fois sur un coup franc de De Rossi détourné par Henry.

Autriche 3-1 France (Qualification pour la Coupe du Monde 2010)

Le 6 septembre 2008 au Ernst Happel Stadion (Vienne)

Près de 3 mois après la débâcle austro-suisse, c’est avec Raymond à leur tête (il a été confirmé dans ses fonctions à l’unanimité des 21 membres du conseil fédéral de la FFF) que les Bleus entament la campagne des qualifications pour la Coupe du Monde 2010. De la 1ère mi-temps catastrophique digne de l’Euro 2008 on ne retiendra que la désastreuse performance de Philippe Mexès pour son premier vrai grand match en sélection (avec notamment un csc dès la 8ème minute) et un score de 2-0 pour les locaux. De la deuxième, le but de l’espoir de Govou, à l’effet immédiatement anéanti par Mexès (encore lui) qui concédait un pénalty (transformé) sur une faute grossière sur Janko. 3 petits buts et puis s’en vont…

Roumanie 2-2 France (Qualification pour la Coupe du Monde 2010)

Le 11 octobre 2008 au Stadionul Gheorghe Hagi (Constanta)

Souvenez-vous : à cette époque, en cas de défaite face aux roumains après la contre-performance face à l’Autriche, la France pouvait pratiquement déjà dire adieu à la qualification pour la Coupe du Monde. Nous sommes à la 69ème minute, les Bleus sont menés 2-1 depuis la réduction du score de Franck Ribéry en fin de 1ère période. Le néo-bordelais Yoann Gourcuff, dont c’est la seconde titularisation, servi par ce même Ribéry à 30m du but roumain, délivre une frappe du pied droit venue d’ailleurs et soulage tout un peuple en permettant aux Bleus d’arracher le match nul. Malgré un fond de jeu plus que pauvre, l’équipe de France et son sélectionneur sont toujours vivants grâce à un coup de maître du jeune meneur de jeu de  21 ans…

France 1-1 Irlande (Qualification pour la Coupe du Monde 2010 – Barrages)

Le 18 novembre 2009 au Stade de France (Paris)

Alors que la qualification était bien engagée suite à la victoire 1-0 des Bleus en Irlande, une 1ère mi-temps catastrophique aura eu raison de l’avantage difficilement acquis 4 jours auparavant à Croke Park. Résultat l’équipe de France rejoint les vestiaires sous la bronca du public du Stade de France avec un but de Robbie Keane dans la musette… Tétanisés par l’enjeu les Français déjouent, et se retrouvent en prolongations pour tenter de forcer leur destin. C’est là, à la 104ème minute, sur un coup franc de Malouda à 35m de la cage de Shay Given le ballon atterri en pleine surface de réparation sur la main de Thierry Henry qui le contrôle avant de le remettre en retrait à Gallas qui marque de la tête dans le but grand ouvert et offre ainsi aux Bleus leur ticket pour l’Afrique du Sud. De quoi alimenter la polémique jusqu’à la Coupe du Monde !

France 0-2 Espagne (Amical)

Le 3 mars 2010 au Stade de France (Paris)

100 jours tout pile avant l’ouverture de la Coupe du Monde 2010, les Bleus recevaient l’ogre espagnol, champion d’Europe en titre et certainement meilleure équipe du monde à l’heure actuelle. Et un an après la débâcle du Vélodrome face aux Argentins sur le même score, l’équipe de France et sa charnière expérimentale Ciani-Escudé a été inexistante pendant 90 minutes, ne parvenant pas à bouleverser à la sérénité des joueurs de la Roja qui n’auront, eux, pas eu besoin de forcer leur talent pour l’emporter grâce à deux buts inscrits en première période par David Villa et Sergio Ramos… Pas ou peu de jeu, des incohérences tactiques, des joueurs démotivés et un public en grève, l’état de grâce n’est pas prêt de s’abattre sur le groupe France !

A demain pour la suite des aventures de l’équipe de France et de son sélectionneur !

Alex.

PS : N’hésitez-pas à retourner lire ou relire l’article d’hier, sur les 10 déclarations les plus sympathiques de Raymond Domenech.

Publicités

1 Response to “Les 10 matchs qui comptent de l’ère Domenech”



  1. 1 Qui pour remplacer Domenech? « Prolongations… Rétrolien sur mai 7, 2010 à 3:22

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à Prolongations et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 3 autres abonnés

Les derniers tweets

Articles les plus consultés

Prolongations, les archives


%d blogueurs aiment cette page :