L’OL a toutes les cartes en main

A 19h, Lyon recevait l’AS Monaco au stade Gerland en match en retard de la 34ème journée de Ligue 1 avec en ligne de mire la 3ème place en cas de victoire face aux joueurs du Rocher. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont pas tremblé…

 

Gomis, aligné seul en pointe ce soir, a inscrit le but du 2-0 pour l'OL. (Photo Panoramic)

Et un, et deux, et trois zéro : c’est sur ce célèbre score que s’est achevé l’avant dernier match de la saison pour les joueurs de l’OL, qui ont assez facilement disposé d’une équipe de Monaco déjà en vacances et qui n’aura commencé à jouer que dans les 10 dernières minutes, trop tard pour accrocher quoi que ce soit. Les Lyonnais, conscients de l’importance de ce match pour leur club, qui ne peut pas se permettre de ne pas être en Ligue des Champions l’année prochaine, sont rentrés dans ce match pied au plancher et avec la ferme volonté de faire le boulot. Pour se faire, Claude Puel avait aligné une équipe résolument offensive, avec Gomis en pointe, épaulé par Lisandro et Bastos, et Pjanic en soutien. L’équipe va même avoir un profil beaucoup plus offensif très rapidement dans la partie, avec l’entrée d’Ederson à la 8ème minute, à la suite d’une blessure au pied de Källström sur une mauvaise réception lors de la deuxième minute de jeu. Grâce à un pressing de tous les instants, mené entre autres par Makoun, auteur d’une bonne rencontre ce soir en sentinelle devant la défense, les Lyonnais ont rapidement pris à la gorge des Monégasques qui n’ont pratiquement pas passé le milieu de terrain pendant la première demi-heure. A la clé pour les joueurs du président Aulas ? Un paquet d’occases, notamment du fait des bonnes combinaisons entre Lisandro et Ederson et entre Pjanic et Bastos : frappe de Lisandro déviée en corner (3ème), tête piquée trop décroisée de Lisandro encore (12ème), tête complètement ratée de l’Argentin sur un centre de Reveillère (22ème), reprise pied droit de Bastos au-dessus (24ème)…

Puis vint la 26ème minute, moment auquel les Lyonnais vont enfin être récompensés de leur domination (à la fois territoriale et dans le jeu) : Ederson dans l’axe transmet à Lisandro côté gauche qui feinte puis dribble son vis-à-vis et enchaîne par une frappe, qui finira en corner selon M. Lannoy (le ralenti montrant qu’il s’agissait là d’une erreur, tout comme la « main » d’Adriano en début de match). Sur le corner, tiré au 2ème poteau sur Cris, le ballon revient au point de pénalty sur Pjanic qui décoche une grosse frappe légèrement déviée par Toulalan et qui trompe Ruffier. 1-0 pour l’OL, avantage mérité, même si le but est consécutif à une « erreur » d’arbitrage. Mais les Gones n’avaient pas besoin de ça ce soir pour disposer d’une équipe monégasque qui a eu beaucoup de mal à défendre sur les ailes, laissant ainsi la voie libre aux joueurs de couloir lyonnais comme Reveillère et Cissokho, qui ont pu apporter le surnombre. Au final les joueurs de l’OL auraient même pu rentrer aux vestiaires avec deux buts d’avance, puisqu’ils ont touché le poteau gauche de Ruffier suite à un corner là aussi discutable, et discuté par le portier de l’ASM (ce qui lui aura d’ailleurs valu un carton pour contestation). Un simple répit pour les joueurs de Guy Lacombe…

A peine les 22 acteurs revenus des vestiaires que Gomis fusillait Ruffier à bout portant, suite à une belle combinaison initiée par Bastos, relayée par Pjanic et terminée par l’international français, qui n’a pas été retenu, sans surprise, par Raymond Domenech dans la liste des 30 joueurs susceptibles de partir en Afrique du Sud pour disputer la Coupe du Monde. Fidèle à son habitude d’ailleurs, l’ancien Stéphanois a beaucoup couru et effectué de bons déplacements, mais sa lenteur et le fait qu’il se retrouve en position de hors-jeu une fois sur deux ne jouent pas vraiment en sa faveur… D’ailleurs il aurait pu inscrire un doublé ce soir, puisqu’il a raté le coche dans le but vide à l’heure de jeu. 5 minutes plus tard le 3-0 n’est pas loin sur un coup franc dans l’axe à 35m tiré par Bastos et admirablement détourné en corner par un Ruffier sans qui l’ASM aurait certainement encaissé bien plus de 3 buts, tant il a fait des miracles et tenu, comme d’habitude, la baraque à bout de bras. C’est d’ailleurs suite à l’une de ses parades réflexes, suite à une tête magnifique de Lisandro aux 5,5m, que l’on a pu voir la plus belle image de ce match, puisque les deux joueurs se sont pris dans les bras, signe d’un grand respect entre le buteur et son adversaire.

Pourtant, au final c’est bien l’Argentin qui aura le dernier mot sur le portier de l’ASM en inscrivant le but du 3-0 sur une contre-attaque alors même que Monaco avait repris du poil de la bête via Sagbo et Modesto : lancé en profondeur, Licha se joue alors de Ruffier d’un crocher et clôt le score dans le but vide. La victoire annoncée a bien eu lieu, et les Lyonnais ne sont plus qu’à un match d’une place sur le podium : une victoire contre Le Mans (déjà relégué en Ligue 2) samedi à Gerland et cela sera l’assurance de finir au moins à la 3ème place du classement, synonyme de tour préliminaire de Ligue des Champions. Le moins que l’on puisse attendre pour un club comme Lyon… Ce match sera d’ailleurs le dernier pour Toulalan, Lloris, Govou et Reveillère avec leur club, avant la liste des 23 de Raymond Domenech, même si le suspense est moins important en ce qui concerne le milieu défensif et le portier lyonnais. Ce dernier, titulaire indiscutable chez les Bleus, a d’ailleurs connu quelques difficultés ce soir, notamment dans les sorties aériennes, ce qui vaut la peine d’être signalé, tant ce genre de performances est peu commun chez Hugo, très (trop ?) protégé ce soir par M. Lannoy.

A plus pour la finale de l’Europa League, qui se dispute en ce moment à Hambourg !

Alex.

Publicités

0 Responses to “L’OL a toutes les cartes en main”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à Prolongations et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 3 autres abonnés

Les derniers tweets

Articles les plus consultés

Prolongations, les archives


%d blogueurs aiment cette page :