Qui seront les 7 écartés : des pistes de réflexion

Equipe de France de Football - Prolongations

La nuit –et la journée- portant conseil, voici quelques pistes de réflexion quant aux 6 ou 7 joueurs qui pourraient ne pas partir en stage de préparation à Tignes à partir du 18 mai. Vrai ou faux, réponse dimanche ou lundi.

 

Yann M'Vila, ici à l'entrainement avec son club, est la grande surprise de la liste des 30. Va-t-il pour autant rester? (Photo Stade Rennais FC)

Landreau ou Carrasso ?

Au niveau des gardiens, comme je l’expliquais déjà hier, la logique voudrait que Landreau soit le 3ème homme, Domenech ne voulant certainement pas lui refaire le coup de 2008 : je te prends, tu es content et hop, je te laisse tomber au dernier moment (ça rime). Si à l’époque les performances relatives de Steve Mandanda et de Mickaël Landreau ne se valaient pas (ce dernier sortait d’une difficile saison avec le PSG), cette fois-ci l’écart entre Carrasso et le Lillois est beaucoup plus mince, et paraît même être plutôt à l’avantage du joueur nordiste plus en réussite avec le LOSC cette saison. Associé à une plus grande expérience internationale de Landreau et vraisemblablement un plus grand « amour » de Domenech, on pourrait donc logiquement penser que le Bordelais sera celui des deux qui sera écarté. A une remarque près : en 2008, Landreau était parti en stage avec les Bleus, cette fois-ci les joueurs non-sélectionnés ne partiront pas à Tignes, ce qui autorise notre sélectionneur à ne pas prendre certains joueurs sans le côté vexant de l’éviction après un rassemblement, puisque les joueurs n’auront pas vraiment la chance de se croire au Mondial… Aujourd’hui il n’y a plus à se battre pour sa place, et donc plus (ou peu) d’espoir d’intégrer la liste des 23, certainement prête à 95% dans un coin de la tête de Raymond, hormis peut-être en cas de blessure.

 

Planus et le mollet de Gallas

En défense, Domenech nous a concocté 2 surprises et demie : même si pas mal de gens l’espéraient, voir Planus et Reveillère chez les Bleus n’était pas évident, d’autant plus avec les maigres prestations de la défense girondine en 2010 (en grande partie dues, d’ailleurs, à l’absence du numéro 27 bordelais). Et la demi-surprise restante, c’est Rami, qui rôde autour du groupe France régulièrement. Du coup, on se retrouve avec 5 défenseurs centraux, dont Gallas blessé, mais dont le mollet semble bien parti pour tenir la route. 5 cela veut donc dire que le sélectionneur a déjà une grosse idée des 4 centraux qu’il voudra emmener en Afrique du Sud, et qu’il a pris un 5ème au cas où. Cette roue de secours doit être Planus, jamais vraiment considéré par Domenech au moment où il enchaînait les prestations de haut niveau avec le FCGB en début de saison et l’année passée. Même si je pense qu’il n’a pas le niveau international, je serais ravi d’avoir tort, mais alors pourquoi ne pas l’avoir testé en amical avant ? Le constat est le suivant : Planus va partir à Tignes, et si Gallas va bien il rentrera à Bordeaux, étant donné qu’a priori Rami vient avant lui dans l’esprit du sélectionneur et que ce dernier voudra garder Squillaci, à la fois pour services rendu et parce qu’il a de l’expérience, à un poste où c’est indispensable dans certaines situations…

 

Reveillère, l’homme qui fait faire des économies

En fait la vraie surprise pourrait venir de Reveillère. Imaginez, Planus est excellent, Gallas n’est pas blessé et les autres centraux sont eux aussi très bon. Ouvrez les yeux et réveillez-vous, c’était juste une hypothèse… Imaginez en plus que Fanni et Clichy ne donnent pas entière satisfaction : Domenech a alors un trait de génie et prend Reveillère, qui peut aussi bien évoluer à droite qu’à gauche, pensant également à la polyvalence d’Abidal qui peut (et devrait) évoluer sur le côté gauche. Du coup, on gagne une place, que l’on peut attribuer à un défenseur axial, Planus par exemple, et on est sûr de la qualité de la concurrence qu’aura Bacary Sagna avec le Lyonnais, sosie officiel du chanteur de Maroon 5.

 

M’Vila pourrait rester, pas Valbuena ?

Le titre de ce paragraphe mérite certainement des éclaircissements, tant on a pu voir depuis hier soir que ce joueur était pour certains inconnu au bataillon, pour d’autres pas au niveau, et pour une poignée vraiment un bon choix. M’Vila n’est pas un choix marketing ni même un choix issu de la pression du public, comme peut l’être Valbuena ou à une moindre mesure Planus. Personne ne le réclamait à part Antonetti (moins de 2% des sondés de l’Equipe l’avaient inclus dans leur liste) et personne n’en avait vraiment fait un joueur surprise, puisque du côté rennais on parlait plus volontiers de l’excellent Sylvain Marveaux, si surprise il devait y avoir de ce côté-là. Du coup pourquoi l’annoncer dans la liste des 30 pour ne pas le prendre après ? Annoncer Valbuena a par exemple un tout autre sens : il était réclamé par la moitié de la France, et sa présence dans cette liste sonne comme un moyen de dire à tous les supporters et dirigeants marseillais « j’ai pensé à lui ». Alors M’Vila à la place de qui ? Sur le profil plutôt Lass Diarra, mais dans la réalité certainement Abou Diaby, si, et seulement si, le sélectionneur envisage de jouer en 4-2-3-1… Pour Valbuena là encore le choix passe pas mal par le système de jeu que va (essayer de) mettre en place Raymond. S’il est orienté vers le 4-2-3-1, Ribéry aurait sa place à droite, et Govou serait con remplaçant, ce qui revient à ne pas prendre « Petit Vélo ». Si c’est le 4-4-2 qui prime, et même si Francky joue à gauche, Govou ou Briand viennent certainement avant lui dans l’esprit du sélectionneur. Et tout cela sans compter que Anelka, Gignac ou Cissé peuvent évoluer à tour de rôle sur ce côté, pour l’avoir déjà fait en équipe de France ou en club… Enfin pour Briand, la situation est plus complexe, puisque les 4 pointes de Raymond devraient être Anelka, Henry, Cissé et Gignac, et les ailiers droits Ribéry et Govou, le Rennais n’arrivant qu’en dernière position pour chacun de ces postes ; là encore, la situation pourrait changer si le sélectionneur décide de passer en 4-4-2. Idem pour Ben Arfa qui par contre, pourrait être une bonne alternative à Gourcuff, qui fatigue souvent en fin de match, le point fort du Marseillais (c’est d’ailleurs l’unique raison pour laquelle il est ici) ! A voir donc…

A plus tard pour deux petits billets en cette journée foot bien chargée (match en retard de Ligue 1 entre Lyon et Monaco et finale de l’Europa League entre Fulham et l’Atletico).

Alex.

Publicités

1 Response to “Qui seront les 7 écartés : des pistes de réflexion”



  1. 1 Il n’en reste plus que 24 « Prolongations… Rétrolien sur mai 18, 2010 à 5:20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à Prolongations et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 3 autres abonnés

Les derniers tweets

Prolongations, les archives


%d blogueurs aiment cette page :