Malheur aux vaincus

Avec un peu de retard (ceci n’est pas une habitude) dû à un weekend très chargé, retour sur la 38ème et dernière journée de Ligue 1, qui a vu Lille et Bordeaux couler pendant que Lyon, Auxerre et Montpellier partaient en vacances avec le sourire.

 

Alors qu'ils avaient ouvert le score par Ricardo Costa, les Lillois s'inclinent au final 2-1 et tombent du podium. (Photo LOSC.fr)

Les 3 clubs relégués en Ligue 2 (Grenoble, Boulogne et Le Mans) et le champion de France (Marseille, pour ceux qui ne seraient sortis de leur hibernation que ce weekend) étant connus depuis maintenant 2 journées, cette dernière journée n’avait qu’un seul véritable intérêt, celui de figer définitivement les positions pour les places 2 à 6. Les acteurs de ce film à suspense étaient donc 5 sur la ligne de départ samedi à 21h: Lille et ses 3 buts par match, Lyon et sa fin de saison en boulet de canon, Auxerre et ses contre-attaques, Bordeaux et ses fauteuils roulants, et enfin Montpellier sans ses titulaires. Toutes ces formations n’avaient qu’une certitude : 90 minutes plus tard, une équipe aura la place du con, à savoir la 6ème, première place non qualificative pour une coupe d’Europe. Et à ce petit jeu-là, les Bordelais du futur sélectionneur des Bleus Laurent Blanc partaient avec une petite longueur sur leurs camarades, puisqu’ils occupaient cette même place du con depuis la 36ème journée et un match nul à Nice 1-1.

En déplacement au stade Bollaert de Lens, les Girondins savaient que la victoire était indispensable pour espérer attraper la 5ème place à Montpellier, qui lui se déplaçait à Paris. De ce côté-là, les coéquipiers de Wendel, auteur d’un doublé, n’auront pas de regrets à avoir : ils ont perdu, dans un match où l’arbitre, M. Fautrel, a quand même sifflé 3 pénaltys… De toute façon, le match avait très mal commencé pour les désormais ex-champions de France, avec l’expulsion de Ciani (6ème minute) pour une faute sur Maoulida pas vraiment évidente alors qu’il était en position de dernier défenseur. Et moins d’un quart d’heure plus tard c’est Wendel qui trouvait la transversale des buts lensois… Bref pas vraiment de quoi fanfaronner, la chance n’était pas du côté des Marine et Blanc, et les Lensois en ont profité en menant rapidement 2-0, avant que Wendel, plutôt en vue ne réduise le score avant la mi-temps sur pénalty. Rapidement après le retour des vestiaires, les Girondins vont même y croire puisqu’ils vont égaliser, par l’intermédiaire de Bédimo contre son camp, qui prolonge un ballon de Wendel (ce dernier était déjà auteur de la faute ayant amené le pénalty bordelais et aurait pu même être expulsé). Mais cet espoir ne sera de courte durée puisque Jemaa va permettre aux siens de reprendre de l’avance sur pénalty suite à une faute grossière de Trémoulinas sur un Maoulida des grands soirs, Maoulida qui va même alourdir le score 5 minutes plus tard sur un but « bizarre » puisque c’est Planus à terre suite à un contact avec un Lensois qui qui couvre le hors-jeu. Stupide. La réaction de Bordeaux sur pénalty (Wendel) ne changera rien, ils s’inclinent 4 à 3 et ne verront plus la Coupe d’Europe la saison prochaine, comme ils ne verront plus Lolo Blanc, qui quitte le club.

De toute façon, pas de regrets à avoir car de leur côté, les joueurs de Montpellier avaient fait le boulot face à des Parisiens qui étaient partis à la pêche aux moules et dont la prestation a tout simplement été honteuse, face à une équipe qui comptait pas moins de 7 absents par rapport à son 11 de départ (Spahic, Dzodic, Jeunechamp, Pitau, Marveaux, Costa et Ait Fana). D’ailleurs, les 3 buts Pailladins ont été inscrits par des joueurs qui ne sont pas vraiment des titulaires indiscutables : Compan, aligné en pointe, et Dernis, replacé à la place de Costa et qui a inscrit un doublé. De l’autre côté, les Parisiens n’auront réussi à faire sauter le verrou héraultais qu’une seule fois par Erding, alors que la défense centrale composé de Yangambiwa (20 ans) et El Kaoutari (19 ans) avait jusqu’à présent encaissé 7 buts en 2 matchs… Cette prestation du PSG, déjà en vacances, a d’ailleurs fait grand plaisir aux supporters, qui ont grondé et lancé des fumigènes sur le terrain, causant l’interruption du match. Eh oui, ici, c’est Paris, et ça au moins, ça ne change pas.

Restait encore la course à la Ligue des Champions, et dans cette catégorie, la place du con revient à Lille, qui se fait éjecter du podium après sa défaite face à Lorient, qui n’avait pourtant plus rien à jouer (2-1). La défense lilloise a souffert face aux vifs attaquants des Merlus, Gameiro en tête, et malgré l’ouverture du score des Dogues ce sont les Lorientais qui ont fait le plus dur en égalisant dans la foulée puis en prenant l’avantage à l’heure de jeu. Notons dans ce match que Cabaye a manqué un pénalty : lui qui en a pourtant réussi 8 cette saison faiblit au plus mauvais moment. Ce pénalty fait remonter, comme toutes les semaines, le débat de la double peine à la surface (c’est le cas de le dire) : la semaine dernière pour une faute similaire sur le même Gervinho (d’ailleurs peu en réussite) Mandanda avait été expulsé, là où Audard n’a eu qu’un jaune, du coup évidemment les Lillois ont crié au scandale… Il est temps de mettre un peu d’ordre et d’harmoniser les prises de décision de nos arbitres sous peine que cela devienne une véritable cacophonie…

De son côté Lyon a facilement disposé du Mans 2-0 à Gerland sur des buts de Gomis (encore lui, il aura tout de même inscrit 10 buts cette saison) et surtout de Pjanic, l’homme en forme côté lyonnais, qui commence à prendre ses responsabilités dans cette équipe, à seulement 20 ans. Du coup c’est un Jean-Michel Aulas décontracté et blagueur qui est venu au micro des journalistes, annonçant fièrement qu’il s’agissait là de la plus grande saison de l’Olympique Lyonnais depuis sa création. Une saison sans titre… En tout cas une chose est sûre, l’OL disputera de manière certaine la Ligue des Champions puisqu’il termine à la 2ème place de ce classement : reste maintenant à préparer la saison prochaine, en vendant (Ederson, Källström, Bodmer ?) et en achetant (Gignac, Rami, Hazard, Gervinho ?) intelligemment. La troisième place revient elle à Auxerre, qui est allée s’imposer 2-1 sur la pelouse de Sochaux suite à un doublé de… Hengbart ! Et comme bien jouer au football ne paie pas, les Lillois disputeront l’Europa League pendant que les Auxerrois disputeront le tour préliminaire de la C1, au cours duquel ils tomberont probablement contre une grosse écurie, n’étant pas protégés. Reste encore à voir avec quel effectif l’AJA abordera cette compétition puisque certains joueurs devraient profiter de cette saison comme d’un tremplin pour lancer ou relancer leur carrière.

Dans les autres matchs et en bref, Nice et Saint-Etienne ont fait match nul 1-1 grâce à des buts de leurs deux grands espoirs, Rémy et Rivière. Un partout c’était également le score à Nancy face à Valenciennes. De leur côté, Toulouse et Monaco nous ont gratifié d’un soporifique match nul et vierge, entre deux équipes parties en vacances depuis bien longtemps. Boulogne a battu Rennes 1-0 grâce à un but de son capitaine Thil : il est temps que la saison se termine aussi en Bretagne… Et bien sûr, comment terminer ce post sans parler de notre nouveau champion, l’OM, qui n’a fait qu’une bouchée de Grenoble (2-0) grâce à des réalisations de Niang (qui finit par là même meilleur buteur du championnat) et de Ben Arfa : de quoi finir la saison en beauté et fêter comme il se doit (encore) le titre avec les supporters, comme on a pu le voir sur les images de télévision. Apparemment le bonheur du côté de la Cannebière, ça n’a pas de prix.

A plus tard pour mon équipe-type de Ligue 1 de la saison !

Alex.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à Prolongations et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 3 autres abonnés

Les derniers tweets

Articles les plus consultés

Prolongations, les archives


%d blogueurs aiment cette page :