France – Costa Rica : Les notes

Equipe de France de Football - Prolongations

Découvrez les notes des joueurs de l’équipe de France à l’issue du match amical France-Costa Rica disputé mercredi soir à Lens.

 

Ribéry en a fait voir de toutes les couleurs aux Costariciens ce soir. (Photo Reuters)

Mandanda (5) : Pas grand-chose à se mettre sous la dent pour le gardien de l’OM, deux arrêts bien réalisés, sur un festival de Ruiz (24ème) et sur une frappe lointaine bien boxée (81ème). Légère faute de main sur le but, mais à sa décharge il semble masqué et le rebond ne joue pas non plus en sa faveur. Une ou deux relances pas top top…

Sagna (4) : Sa deuxième mi-temps fut de bien meilleure facture, mais les joueurs costariciens ne jouaient plus au football, donc bon… Souvent pris dans le dos, il a quand même fini par arriver à revenir sur son adversaire du soir, mais cela ne laisse pas présager de bonnes choses quand les équipes adverses seront plus coriaces. S’il était à deux doigts d’inscrire un but de la tête à l’heure de jeu, son niveau technique et son apport offensif sont très (très) limités.

Gallas (4) : Il a réalisé un match moyen dans lequel on ne l’a pas trop vu, si ce n’est en écran sur le but que prennent les Bleus, et il semble qu’il ne se soit pas vraiment donné à fond, peut être afin de se préserver d’une blessure. Son entente avec Abidal reste encore à prouver, ce soir n’ayant pas apporté de l’eau au moulin. Remplacé par Squillaci (45ème), qui a été impressionnant. Sobre dans la relance et efficace offensivement, notamment sur les coups de pieds arrêtés, il aurait même pu inscrire un but, mais son tir à bout portant sur un contrôle raté de Valbuena a buté sur Navas (72ème).

Abidal (4,5): Fautif sur le but encaissé par les Bleus (il recule et il masque son gardien), il a ensuite eu un peu de mal à s’en remettre en première mi-temps. La seconde période fut de meilleure facture, et il fit bien le peu qu’il eut à faire. Pour autant, on n’a pas plus de certitudes sur lui, si ce n’est que la complémentarité semble être meilleure avec Squillaci…

Evra (5,5) : Capitaine d’un soir malgré la présence comme titulaire de Gallas, il a été bien présent offensivement et défensivement, et son entente avec Malouda et Ribéry est indéniable, et a permis aux Bleus d’étouffer les faibles Costariciens du côté gauche. On semble avoir vu le Pat Evra de Manchester, mais l’adversaire du soir était quelque peu inconsistant, notamment en deuxième période. A revoir également !

Gourcuff  (6,5): Son poids dans le jeu a été plus important via cette position plus reculée, qui lui a laissé plus d’espaces, mais il est encore un peu inconstant dans la récupération du ballon, notamment en première période (période durant laquelle le Costa Rica a été plus présent). On l’a souvent vu se positionner plus haut en phase offensive (soutient de l’attaquant), en alternance avec Malouda, et il a semblé retrouver le niveau qui devrait être le sien en bleu. A son actif également, deux belles frappes cadrées, dont une n’est pas sans rappeler son but à Constanta contre la Roumanie (48ème, 59ème), et pas mal de frappes plus compliquées mais non-cadrées. Ses coups de pieds arrêtés sont à retravailler : il est indéniablement meilleur frappeur dans le jeu !

Toulalan (7) : Tout simplement énorme à la récupération, comme toujours, il était placé seul devant la défense et il a fait le boulot. Combattif, on l’a même vu participer au jeu offensif, puisqu’il récupère le ballon et est le passeur décisif pour Ribéry sur le premier but français (21ème).Remplacé par Diarra (45ème), pratiquement transparent hormis un beau geste technique en fin de match. Une relance dans l’axe complètement ratée aurait pu couter cher aux Français, mais c’était sans compter sur la maladresse de Parks (75ème).

Malouda (6,5) : Pendant de Gourcuff côté gauche, le joueur de Chelsea a su se montrer impeccable et jouer au niveau qui est le sien : faire le piston ne le dérange pas, et ça s’est vu, puisqu’on l’a vu venir chercher des ballons assez bas, notamment auprès d’Evra et d’enchainer sur de beaux appels plus dans la profondeur. Un bilan satisfaisant, qui mériterait plus d’impact offensif, notamment au niveau des tirs. Remplacé par Diaby (76ème), passeur décisif sur le but du 2-1 après un bel enchaînement de dribbles. Il a voulu un peu trop en faire, et même si son niveau technique et physique semble impressionnant, il a perdu (ou aurait pu perdre, sans l’aide de l’arbitre) des ballons dangereux. Néanmoins, on voit que ce poste de relayeur lui convient parfaitement.

Govou (6) : Le jeu penchant à gauche (50% des ballons), on ne l’a pas vu pendant les dix premières minutes, avant qu’il ne s’empare du ballon et ne soit l’auteur des deux premières frappes françaises de ce match (9ème et 10ème). Sinon, Govou a fait du Govou, en participant offensivement sur son côté tout en verrouillant son couloir. Remplacé par Valbuena (65ème), auteur d’un but, copie conforme de celui inscrit par Hernandez en première période (82ème). Le « Petit Vélo » aura soufflé le chaud (but, coups de rein…) et le froid (contrôles raté, choix étranges…) mais on sent qu’il peut apporter un vrai plus, notamment en fin de match. A revoir face à une opposition plus féroce…

Anelka (4) : Seul (esseulé ?) en pointe, il aura été pas mal hors-jeu (3 fois en première période) et n’aura pas beaucoup touché de ballons. Il s’est retrouvé deux fois très près du gardien, sans jamais pouvoir conclure, la faute à des contrôles qui étaient restés dans les vestiaires. Remplacé par Henry (45ème), qui semble bien en jambe (on l’a vu dans le pressing) et qui est plus à sa place en position d’attaquant axial. Néanmoins, s’il est sur la bonne voie, il n’est pas encore suffisamment déterminant dans ses initiatives…

Ribéry (8) : Ce soir, son défenseur va bien dormir. Il faut le dire, Ribéry a tout simplement été génial ce soir, et ça s’est senti dès les premières minutes : avec 4 débordements avant la 5ème minute, on le savait bien en jambe. Dépositaire du jeu des Bleus en tant que meneur excentré, il a sur créer les décalages balle au pied (débordements, dribbles) et via de longs ballons pour renverser le jeu. Plusieurs fois en bonne position face au gardien il est soit tombé face à un roc soit face à un mauvais contrôle, mais il est pour autant l’ « auteur » du but de l’égalisation, sur un bon décalage de Toulalan. Remplacé par Gignac (83ème), qui en bon bulldozer qu’il est et face à une défense qui avait déjà capitulé aura frappé deux fois (dont une cadrée).

Côté Costa Rica, l’exotique Hernandez (buteur qui joue en Australie) aura su se montrer dangereux, mais les deux hommes du match sont véritablement Navas, excellent gardien au vu de sa prestation de ce soir, et Ruiz, l’attaquant de Twente, qui ne devrait pas rester longtemps dans ce « petit » club (et néanmoins champion des Pays-Bas aux yeux et à la barbe des grands). Les deux étaient un cran au-dessus de leurs coéquipiers ce soir, et notamment de Sequeira, auteur du but contre son camp qui permet aux Bleus de revenir dans le match.

A très vite pour l’analyse !

Alex.

Publicités

10 Responses to “France – Costa Rica : Les notes”


  1. 1 fff mai 27, 2010 à 10:56

    Vous ne notez pas Henry (il a joué 45 minutes comme Anelka) et je vous trouve très indulgent sur le commentaire. Il a fait une passe en rtrait et une remise … je lui mets 2

    Govou c’est pareil, trop indulgent à mon goût, j’attends d’un titulaire sur l’aile en Equipe de France qu’il produise le même boulot que Ribery sur l’autre aile, il a été brouillon, peu créatif et a perdu des ballons faciles … je jui mets 3

    • 2 Alex mai 27, 2010 à 1:51

      La performance de Govou a pour moi été bonne dans le jeu qu’il a produit quand il a eu le ballon, le problème étant qu’il l’a peu touché : si on regarde le match à nouveau, Sagna a combiné en priorité avec Gourcuff et Gallas, et Gourcuff a plus joué en direction du numéro 9 ou de Malouda, du coup Govou a peu été mis en situation comme a pu l’être Ribéry à gauche. Ensuite exiger la même chose de Ribéry et de Govou est pratiquement impossible, on sait que les deux joueurs n’ont pas du tout le même profil : jamais on ne verra Govou prendre le ballon et partir en dribbles en faisant un grand pont de 25m… Depuis 2006 et l’avènement de Ribéry, Domenech s’est entêté à vouloir équilibrer son équipe en plaçant le Munichois à droite, mais je crois qu’il faut se rendre à l’évidence, à droite aucun des joueurs que nous avons ne peut se targuer d’avoir le niveau de Ribéry (Valbuena attaque mais défend mal, Govou défend mais attaque moins), et donc il faut revenir à un système déséquilibré, qui avait fait la force de l’équipe de France en 98 et 2000. Peu importe si Govou n’est pas Ribéry au niveau de l’apport offensif, chaque joueur est différent et il sait au moins profiter des occasions qui se proposent à lui. Et tant que le médiocre Sagna jouera derrière lui, il n’aura pas grand chose à espérer de mieux, lui comme un autre d’ailleurs… Après dire qu’il n’a pas été créatif certes, mais il ne l’a jamais été, c’est comme dire que Cissé ne fait pas de passements de jambes ; quand aux ballons perdu, j’ai revu le match ce matin je n’en ai vraiment pas vu beaucoup… Par il a su a faire des débordements intelligents, enchaînant notamment plusieurs fois avec une belle passe dans la profondeur, ou alors en rentrant à l’intérieur. D’ailleurs il faut souligner qu’il a souvent l’intelligence de savoir donner le ballon avant qu’il ne soit trop tard.

      Concernant Henry, c’est vrai que j’aurais pu le noter, j’ai juste la mauvaise habitude de ne pas noter les remplaçants. Sa performance a été assez faible, même si je crois qu’il a voulu montrer qu’il était capable de courir en faisant un pressing systématique sur le gardien (même quand il n’aurait jamais pu rien obtenir) ou en courant en profondeur sur des ballons perdus. Il a beaucoup tenté, mais ses combinaisons n’ont jamais fonctionné, même s’il aurait pu inscrire un but sur une belle déviation d’une passe en profondeur, qui passe quand même un bon mètre à côté… Ce soir Anelka-Henry, Henry-Anelka, c’était bonnet blanc et blanc bonnet, personne n’est vraiment sorti du lot, mais c’est surtout dû au fait qu’aucun de ces deux joueurs n’a su se montrer décisif. Après évidemment Anelka est plus affûté physiquement ce qui lui a plus permis de participer au jeu, mais on a bien vu hier soir qu’il ne pouvait pas jouer tout seul devant, ce n’est pas son poste. Au final, si je devais noter Henry, je lui mettrai 4,5 histoire de pénaliser Anelka pour ses 3 hors-jeu en 10 minutes alors qu’il avait à chaque fois largement le temps de se positionner.

      Concernant vos notes elles vous appartiennent et je comprends bien vos arguments, pour ma part Govou a été meilleur que Sagna, qui lui même a été le plus mauvais sur le terrain, donc lui mettre 3 me parait sévère. Idem pour Anelka : si on les compare sur ce qui a été comparable (la première mi-temps), ils ont été mauvais tous les deux au même niveau. Après évidemment, 4 peut vous paraître élevé, mais dans un match facile où les milieux de terrains ont bien maîtrisé leur sujet, obtenir un 4 c’est comme obtenir un 2 quand tout le monde en a bavé…

  2. 3 Exau mai 27, 2010 à 11:08

    Govou mérite un 4 ou 5

  3. 4 Félix mai 27, 2010 à 2:28

    A vrai dire, je ne trouve pas qu’il soit super important de donner une note précise, d’autant plus dans un match sans enjeux mais plutot de savoir ce qui a fonctionné ou pas.

    Govou est bien gentil à bloquer le couloir, mais je trouve son apport trop limité dans son couloir. Certes, le jeu penche indiscutablement à gauche mais c’est aussi à lui dans ce cas d’être une solution dans l’axe quand ça déborde à gauche. Je n’ai donc pas aimé sa rencontre, qui me confirme dans l’idée qu’il ne sert à rien quand on fait le jeu, mais qu’il est une bonne option dans un logique de contre.

    Pour le reste, on est d’accord, mais si Anelka ne joue pas à ce poste dans cette configuration, comme le mettre sur le terrain? Je pense qu’Henry est la seule option crédible en pointe s’il est à son vrai niveau physique, dans le cas contraire, j’imagine plutot Cissé.

    • 5 Alex mai 27, 2010 à 2:43

      J’ai (évidemment) lu ton post, effectivement on est d’accord sur presque tout. Tu penses que Valbuena peut faire tout le boulot sur ce côté? Parce que moi je ne suis pas contre changer Govou, mais je ne vois pas un joueur capable de tenir son côté comme il le fait surtout avec Sagna derrière… J’ai trouvé Valbuena intéressant hier, mais en même temps il ne faut pas que son but cache tout, il a été pas mal hésitant (en même temps ça se comprend, c’était son premier match), il a perdu quelques ballons, raté plusieurs contrôles… Mais bon, pour moi le seul vrai problème c’est qu’on a pas pu l’évaluer sur des phases défensives, parce qu’autant je pense qu’offensivement ça devrait le faire (au pire même s’il tombe ben ça nous fera des coups francs – à condition qu’ils ne soient pas tirés par Gourcuff), mais défensivement je ne suis pas certain (le point fort de Govou, on en a déjà débattu). Et comme je le disais juste au-dessus, je ne me cache pas les yeux sur la performance de Govou, je trouve en plus que personne n’a trop joué avec lui, Gourcuff ayant plutôt orienté le jeu vers la gauche, soit via des passes, soit via des déplacements dans l’axe!

      Pour devant, si Henry ne se montre pas au niveau dimanche, je crois qu’il faudra sincèrement essayer l’option Cissé, je suis bien d’accord avec toi. Pour moi aussi Henry m’a l’air être le plus apte à prendre cette position, mais en même temps hier soir à part montrer qu’il savait courir il n’a pas été très décisif… Donc il ne faudra pas non plus s’éterniser sur son cas!

  4. 6 Félix mai 27, 2010 à 3:15

    Je pense pas que Valbuena soit capable de tenir autant le couloir que Govou, mais c’est pas pour ça qu’il ne fera pas le replacement et apportera plus q’un minimum à la récupération, sinon Deschamps ne le ferait pas jouer à l’OM.

    Govou, on le connait, ça fait des années qu’il est en bleu, si on a besoin de lui, il sera là au niveau que l’on connait. On devrait donc profiter de ces matchs amicaux pour tester Valbuena et voir si ça peut le faire sur tout un match, histoire qu’il ait du vécu au moins. Au pire, on remettra Govou qui a l’expérience qu’il faut et se fondra dans le collectif même en plein mondial.

    En y repensant, c’est vrai que personne n’a réellement joué avec Govou (Ribéry a attiré les ballons comme Zahia attire les footeux), c’est toujours dur à interpréter, les autres ont pas confiance en lui ou il ne fait pas ce qu’il faut pour recevoir les ballons? Faut voir, mais c’est vrai que j’ai l’impression qu’on a plus essayé de combiner avec Valbuena, mais je me trompe peut-être.

    • 7 Alex mai 27, 2010 à 3:31

      Je ne me fais pas de soucis au niveau du replacement, c’est plus dans le positionnement et l’impact physique que je me demande, notamment dans le jeu de tête sur les dégagements… Personne n’a joué avec Govou mais en revoyant le match ce matin j’ai eu l’impression que c’était essentiellement parce que Gourcuff à beaucoup décalé le jeu vers la gauche, alors qu’il est celui qui était censé orienter les attaques vers la droite. En plus je crois qu’avec les 4 débordements de Ribéry dans les 5 premières minutes, tout le monde s’est rendu compte que le mec (le DD) était hyper faible et que c’était là qu’il fallait appuyer. Ca ne m’a pas donné l’impression que les joueurs combinaient plus avec Valbuena, jusqu’à la 83ème minute et la sortie de Ribéry le jeu a continué à pencher à gauche (même après avec Gignac), et Valbuena n’a pas eu énormément de ballons à jouer, quand il ne les a pas récupérés lui-même sur des erreurs défensives costariciennes (cf son premier ballon et sa frappe à côté). J’attends donc de le voir plus longtemps pour me faire une véritable idée que ce soit sur lui ou sur le penchant à gauche du jeu des Bleus (je pense pas que ce soit une question d’ailier, je pense que c’est avant tout en raison du jeu de Gourcuff, comme Zidane en son temps). Peut-être dimanche?

  5. 8 treborevilo mai 27, 2010 à 3:53

    Henry… là, je pense à 1998 et ses courses face au gardien saoudien. Tout le monde vieillit et lui n’échappe pas à la règle. Malgré cela et un petit manque de créativité, j’étais content de le voir cavaler hier, il ne m’a pas paru ridicule du tout, notamment juste après son entrée.

    Mais si quelqu’un doit jouer les abeilles tueuses durant le mondial africain, je ne vois aussi que Cissé pour l’instant. S’il ne se blesse pas avant de prendre l’avion(c’est devenu une tradition chez lui… je croise les doigts).

    Il semble que l’âge des petits teigneux rapides est revenu: hier super-Francky a mis deux ou trois vents incroyables aux pauvres bougres chargés de le poursuivre. Je lui ai trouvé la même forme que contre l’Espagne en 2006 (match référence pour moi).

    Puis Valbuena a montré ce que je l’avais déjà vu faire quelquefois sous le maillot marseillais, avec une envie palpable et surtout de bon petits gestes pas superflus. Ajoutez à ça le culot de la première sélection, et ça donne un très beau but (effectivement la copie du but costaricien). Cependant, quand je vois ce « bleu » s’éclater de la sorte, je repense à un autre bleu qui était en rouge ce soir là, …Gomis. Espérons donc qu’il soit vraiment bien intégré dans ce groupe.

  6. 9 GUILLAUME mai 28, 2010 à 9:19

    franchement, être mené par le costa rica !!!! c’est O pointé


  1. 1 France – Costa Rica : L’analyse « Prolongations… Rétrolien sur mai 26, 2010 à 10:46

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à Prolongations et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 3 autres abonnés

Les derniers tweets

Prolongations, les archives


%d blogueurs aiment cette page :