Quelle équipe de France pour Laurent Blanc ?

Equipe de France de Football - Prolongations

Qu’on se le dise, le premier match de Laurent Blanc à la tête des Bleus va arriver vite puisque l’équipe de France affrontera la Norvège le 11 août à Oslo. L’occasion, certainement, de voir de nouvelles têtes.

 

Laurent Blanc a de l'ambition pour les Bleus, ambitions confirmées au micro de Canal+ mardi soir. (Photo France Soir)

Introduction

Interviewé par Pierre Menès mardi après sa première conférence de presse en tant que sélectionneur de l’équipe de France, Laurent Blanc a dévoilé quelques pistes sur ses intentions tactiques. Tout d’abord, fini les deux milieux défensifs de Domenech, le Président souhaite revenir à un système de jeu avec un seul joueur devant la défense, système qui avait fait la force de Bordeaux lors de la première saison et son titre de champion de France, avant que Lolo ne repasse la saison passée dans un système en 4-2-3-1, notamment en Ligue des Champions. Résultat ici, le système qui se dégage semble être un 4-1-3-2, proche de celui utilisé par les Argentins lors de la Coupe du Monde, sorte de 4-4-2 en losange dans lequel le 10 serait situé sur la même ligne que les deux autre milieux excentrés. Ce système marquerait également le retour à un système à deux attaquants chez les Bleus, de l’inédit depuis les tentatives de 4-4-2 à plat de Domenech après la Coupe du Monde 2006, entre la retraite de Zidane et l’éclosion de Gourcuff. Selon Laurent Blanc, l’un des deux attaquants aurait plus un profil de 9,5 plus technique, tandis que le second aurait plus un profil de point d’appui. Enfin, autre certitude d’après le discours du nouveau sélectionneur : de nombreux joueurs devraient fêter leur première sélection à l’occasion de Norvège – France. Bref, tous les ingrédients sont là pour alimenter les débats d’ici à l’annonce de la liste, vraisemblablement le 5 août.

 

Les gardiens

S’il y a bien un poste pour lequel Laurent Blanc n’aura pas trop à se torturer les méninges, c’est bien sur celui de gardien de but : le trio Lloris – Mandanda – Carrasso devrait être maintenu, même si des incertitudes pèsent encore sur ce dernier, toujours blessé et qui pourrait du coup céder sa place à Ruffier, appelé en remplacement en Afrique du Sud. De même, la hiérarchie devrait être conservée, et Lloris, malgré une Coupe du Monde difficile (peu aidé il est vrai par sa défense), devrait conserver les faveurs de Laurent Blanc et sa place de numéro un, laissant ainsi Mandanda, moins complet, dans son rôle de remplaçant.

 

Les défenseurs centraux

Principal secteur à la rue en Afrique du Sud et même depuis la Coupe du Monde 2006, la défense sera le grand chantier de Laurent Blanc, qui devra certainement repartir de zéro pour créer une ossature à la fois solide et complémentaire. Selon toute vraisemblance, William Gallas, en fin de carrière et aux performances sur la pente descendante, ne devrait pas être rappelé, tout comme son compère Eric Abidal, désastreux dans l’axe à chacune de ses apparitions avec le maillot Bleu. Sans compter que ces deux joueurs, qui jouissaient pourtant d’une confiance aveugle de la part de Raymond Domenech, n’ont pas semblé avoir un comportement exemplaire en Afrique du Sud. Résultat, il y a fort à parier que l’axe central sera fortement remanié avec l’appel de nouveaux joueurs, comme par exemple Adil Rami (déjà appelé mais jamais sélectionné) ou Laurent Koscielny (fraîchement recruté par Arsenal), même si l’on doute que ce dernier soit prêt pour le 11 août, la reprise étant plus tardive en Angleterre qu’en France. Résultat, on peut penser que la première liste aura un aspect Ligue 1 assez prononcé, et les Bordelais Marc Planus (décevant en Bleu et  trop limité pour le haut niveau) et Mickaël Ciani (beaucoup de potentiel mais en chute libre en fin de saison) pourraient ainsi être du voyage à Oslo. En revanche, si on parle également d’un éventuel retour aux affaires de Philippe Mexès (en perte de vitesse avec la Roma), on parle moins de Mamadou Sakho (certainement encore trop limité), de Matthieu Delpierre (déjà appelé mais jamais sélectionné à pratiquement 30 ans malgré de belles performances à Stuttgart) ou de Younès Kaboul (ancien capitaine des Espoirs aux choix de clubs douteux).

 

Les défenseurs latéraux

A droite, on voit mal Laurent Blanc écarter Sagna, qui n’a pourtant jamais convaincu en équipe de France. A son avantage un comportement exemplaire, certes, mais surtout un désert derrière lui : Reveillère n’a pas eu beaucoup l’occasion de montrer son niveau et ne représente pas l’avenir, Fanni n’a jamais confirmé (voire jamais prouvé), Jallet joue au PSG et Chalmé a disparu de la circulation depuis Noël. Un des problèmes de l’équipe de France réside pourtant (on peut le voir durant cette Coupe du Monde) dans le fait que ses défenseurs latéraux sont incapables d’apporter le danger offensivement (déjà qu’ils sont à peine capable de défendre convenablement), ce qui est un vrai problème : toutes les équipes qui ont réussi ont au moins un défenseur latéral capable de défendre et d’apporter le danger, comme Van Bronckhorst (Pays-Bas), Lahm (Allemagne), Sergio Ramos (Espagne) ou encore Caceres (Uruguay). Grand chantier donc… Côté gauche, Evra ne devrait pas forcément avoir la porte fermée sur le long terme, même si on peut aujourd’hui penser qu’une suspension temporaire et symbolique est aujourd’hui à l’étude. Derrière lui Clichy est dans le dur et attend peut-être une seconde chance, et c’est ensuite vers Cissokho ou Trémoulinas que le choix du sélectionneur pourrait se porter. Ce dernier cristallise une de mes craintes principales vis-à-vis de Laurent Blanc, à savoir le fait qu’il pourrait privilégier un certain nombre de joueurs de Bordeaux sous prétexte qu’il les connait bien et en espérant qu’ils retrouvent leur niveau d’avant « crise »…

 

Le milieu de terrain

Le poste de numéro 6 semble promis à Jérémy Toulalan, dont le caractère, l’envie et les performances ne sont généralement pas à remettre en cause, et qui semble tout à fait dans la continuité du discours du Président. En soutien, la place se jouera entre les deux Diarra, Alou et Lassana, avec à mon avis un avantage au grand Diarra tant que le Madrilène n’aura pas retrouvé du temps de jeu : capitaine de Bordeaux, Alou était l’homme de confiance et le relai de Laurent Blanc sur le terrain. Néanmoins, ses performances plus que douteuses en équipe de France permettent de se poser des questions quant à sa sélectionnabilité… La ligne de 3 qui se positionnera en soutien des attaquants devrait, elle, poser moins de problèmes au sélectionneur. Tout d’abord, dans l’axe, Yoann Gourcuff devrait récupérer sa place de meneur de jeu, et constituer la plaque tournante du jeu des Bleus dans un système qu’il connait et qui sera mis en place autour de lui. A droite et à gauche, et en fonction des sanctions éventuelles de la FFF et des performances en club, on peut penser que Florent Malouda et Franck Ribéry sont des prétendants crédibles de par leurs capacités techniques et de percussion: le Munichois, dont le comportement ne semble pas très positif et le retour en Bleu pas forcément évident, devrait alors accepter de jouer à droite, poste auquel il semble le plus logique de le positionner. Le cas échéant, Nasri, qui semble désormais bien loin de la réputation de bad boy que l’on voulait lui affubler avant la Coupe du Monde, pourrait faire son retour en Bleu, tout comme Ben Arfa, à condition qu’il retrouve du temps de jeu en club. En revanche, exit Valbuena, dont le comportement sur le terrain laisse parfois à désirer. Enfin, Diaby a l’étoffe d’un titulaire en puissance, et devrait, selon toute vraisemblance, occuper dès le premier match le poste de milieu de terrain à gauche de Gourcuff. En quête de percussion, Laurent Blanc pourrait également rappeler Jimmy Briand, qui vient de donner un nouvel élan à sa carrière en signant à Lyon, pour être le joker à droite.

 

L’attaque

Laurent Blanc l’a dit, en signant chez les Red Bulls de New York, Thierry Henry, recordman malheureux des buts en équipe de France, s’exclut de facto des Bleus, à 32 ans. Nicolas Anelka, lui, ne devrait pas être dans le groupe pour le premier match ni même les premiers matchs de qualification du fait de ses problèmes disciplinaires. Certainement meilleur 9,5 français, on ne peut pour autant pas lui passer ses insultes envers Raymond Domenech, qui pourrait lui couter très cher. De toute façon, le bruit court que Nico devrait annoncer sa retraite internationale d’ici peu. Gignac, auteur d’une saison en demi-teinte et d’un mondial terne pourrait être l’un des premiers à perdre sa place, tout comme Djibril Cissé, qui ne semble pas entrer dans le schéma de jeu du sélectionneur. Ainsi, l’attaque devrait, comme la défense, être reconstruite à partir de rien. Benzema devrait faire son retour dans deux configurations différentes : en tant que 9,5 à la Rooney tournant par exemple autour d’un joueur d’appui comme Guillaume Hoarau par exemple (Laurent Blanc apprécie l’attaquant parisien) ou en tant que pur numéro 9 autour duquel pourrait tourner un joueur comme Kévin Gameiro, auteur de belles performances en Ligue 1. Dans la même veine, Loïc Rémy pourrait également faire son retour en Bleu, apportant potentiellement plus de profondeur sur le front de l’attaque.

Alex.

Publicités

7 Responses to “Quelle équipe de France pour Laurent Blanc ?”


  1. 1 Félix juillet 9, 2010 à 11:17

    Je m’étais essayé à cet exercice il y a quelques semaines avec en gros les mêmes idées, si ce n’est que tu oublies de citer Jeremy Ménez, auteur d’une superbe saison à la Roma et qui semble avoir compris le foot auprès de Ranieri, le Domenech italien.

    Même si à pas mal de postes le talent est là, je trouve ça pour le moment inférieur à pas mal de nations du foot, d’où la lourde tâche de Laurent Blanc.

    Mon équipe : http://bit.ly/ci9q74

    • 2 Alex juillet 9, 2010 à 11:34

      Je vois donc qu’on est assez d’accord! Moi par contre je vois pas trop Menez, il a pas mal disparu de la circulation, et je l’ai toujours trouvé un peu trop « rectiligne » dans son jeu 🙂 On l’attend, on l’attend… Cette saison c’est seulement 18 fois titulaire pour 1 but, pour un joueur offensif c’est un peu léger selon moi. Maintenant s’il trouve du temps de jeu et qu’il est plus décisif pourquoi pas, sinon pour moi Ben Arfa-Menez même combat : en gros c’est la génération 87 qui coince au moment de confirmer pleinement son potentiel. Peut-être que 2011 sera la saison justement de la confirmation, mais aujourd’hui leur temps de jeu fait d’eux des titulaires… dans la rotation de l’effectif dans leurs clubs respectifs!

      Par contre je dois avouer que j’ai oublié Marveaux que j’aime beaucoup, je sais pas ce qui m’a pris 🙂 Pour jouer sur la gauche du milieu de terrain c’est une bonne idée, par contre je crains que sa présence ne soit conditionné à une absence de Ribéry ou Malouda, vu que je vois quand même bien revenir Nasri, et j’envisage clairement la confirmation de Diaby… Du coup je suis un peu embêté 🙂

      • 3 Temps-additionnel juillet 9, 2010 à 6:52

        C’est la première fois que je tombe sur ton site, tu peux dire merci facebook et ta pub sur so foot^^. Et je dois t’avouer que la lecture de cet article m’a bien plus, j’aurais effectivement parlé des mêmes joueurs. Nous avons lancé notre site il ya un peu plus d’un mois et cherchons on des sites partenaires, un échange de bons procédés pour nous faire de la pub à tous les deux. Je te propose donc d’aller jeter un oeil sur notre site et si tu es d’accord, nous pouvons faire apparaître le tien dans nos favoris ;)et vice versa. Bonne continuation à toi en tout cas!

      • 4 Alex juillet 9, 2010 à 7:03

        Pas de problème pour moi, je vous ajoute à mes favoris dès demain matin, les échanges de bons procédés ça me connaît! De toute façon il faut que je refasse un peu la page donc je vais en profiter pour vous inclure! Quant à ma pub, je relance un peu la machine, j’ai perdu un peu de mon lectorat à cause de mes vacances 🙂 Mais ce qui est marrant c’est que ça reste quand même marginal par rapport à l’effet Google, surtout ces jours-ci où l’actualité, notamment de l’EDF est bien pleine…

  2. 5 Temps-additionnel juillet 9, 2010 à 7:23

    OK très bien alors ! Idem pour nous, côté pub c’est le début, on a attendu d’avoir contenu minimum pour commencer à faire le tour des sites ou blogs. Hé bien nous te mettons d’ici demain dans nos favoris.

  3. 6 big brother juillet 12, 2010 à 4:55

    SALUT, qaund tu dis que Laurent Blanc apprécie l’attaquant parisien, ton info est sure? ou c’est juste ton avis. merci

    • 7 Alex juillet 12, 2010 à 6:01

      C’est une info en « béton » a priori, puisque Laurent Blanc voulait en faire le remplaçant de Chamakh à Bordeaux s’il avait dû rester au club et on a pas mal entendu parlé de cette piste pendant la deuxième partie de saison. En tout cas ça a été pas mal relayé par la presse et le reste des média (et pas uniquement footmercato ou mercato365)!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à Prolongations et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 3 autres abonnés

Les derniers tweets

Articles les plus consultés

Prolongations, les archives


%d blogueurs aiment cette page :