Toulouse, solide, garde les commandes

Ligue 1 - Prolongations

En attendant Bordeaux-OM demain soir, 6 matchs de la 4ème journée de Ligue 1 se disputaient ce samedi, parmi lesquels VA-MHSC, Lorient-Lyon ou encore Nancy-Toulouse. Petite analyse!

 

Dimitri Payet, auteur d'un triplé ce soir, aura été le grand artisan de la victoire des Verts sur le RC Lens. (Photo Panoramic)

Je vais commencer par parler du match de 21h, l’affiche entre Caen et Brest à d’Ornano. Oui, je dis bien l’affiche, car c’est de cette manière qu’il faut, parait-il, appeler cette fameuse rencontre du samedi soir, qui bien souvent accouche au final d’une souris. Ca tombe bien, car en général je me contente d’en regarder le résumé à Jour de Foot, donc au moins je ne perds pas mon temps. D’ailleurs, ce soir n’a pas dérogé à la règle : hormis le carton rouge, mérité, donné par Clément Turpin (qui a vraiment une tête d’ado) à Yatabaré en début de match, on n’a rien vu en première mi-temps (et le résumé peut en témoigner). Les chiffres sont d’ailleurs sévères : 0 frappe cadrée dans les 45 premières minutes, même si Tomas Micola aura essayé (et encore, je me demande si on peut appeler ça un essai). Heureusement, la seconde période fût de meilleure facture, puisque les Brestois vont se montrer plus incisifs, via le précédemment nommé Micola mais surtout Nolan Roux (très remuant), qui a inscrit ce soir son deuxième but de la saison, et quel but (dans mon top 3 de la soirée, sans aucun doute). Efficaces et pas venus là pour beurrer les sandwiches, les visiteurs vont même plier le match 3 minutes plus tard sur un pénalty obtenu par Lesoimier (qui venait d’entrer) et transformé par Licka grâce à un contre-pied parfait. Je tiens d’ailleurs à signaler ici que pour moi le pénalty n’est pas, la faute ayant lieu, et on le voit très bien au ralenti, en dehors de la surface de réparation. Au coup de sifflet final, Caen cale (ahah le jeu de mot) et Brest reprend du poil de la bête en espérant avoir lancé sa saison. A confirmer.

A 19h, Lyon se déplaçait sur la pelouse synthétique du Moustoir à Lorient, avec sa nouvelle star Yoaan Gourcuff (qui fait coucou de la main au public à l’échauffement, on se croirait sur M6) et avec Lisandro, enfin dans le groupe après sa blessure lors de la préparation d’avant saison. Sur le terrain, aucun des deux n’allait commencer la partie, puisque Claude Puel avait choisi de faire confiance à Toulalan et Lovren en défense centrale, Makoun et Gonalons au milieu et Gomis devant, soutenu par Delgado et Briand, dans un 4-3-2-1 aussi connu sous le nom de « sapin de Noël ». Super choix. 8ème minute, relance foireuse de Lloris, Gameiro récupère, Toulalan est aux fraises et fait une main plus qu’évidente en pleine surface de réparation : pénalty, que Gameiro, très bon ce soir (de bon augure avant les matchs des Bleus), transforme en plein milieu du but (oui, c’est moche). Franchement, Lyon s’est fait mangé, notamment en défense puisque l’axe central défensif (stoppeurs et 6) a été totalement dépassé par la triplette Amafitano-Gameiro-Kitambala. Et comme un malheur ne vient jamais seul, Delgado s’est blessé à la demi-heure de jeu, obligeant Puel (décidément l’entraineur le plus surcôté de Ligue 1) à faire entrer Gourcuff, qui après avoir été acclamé par le public, a bien montré qu’il n’était pas juste venu voir papa au bureau : bonnes passes, bon dribbles, une bonne frappe et tout cela avec peu d’automatismes, c’est déjà bien mieux que Pjanic (ce dernier perd d’ailleurs la balle sur le second but lorientais inscrit par Kitambala). A 2-0 Puel s’est alors senti obligé de faire entrer Lisandro en priant fort pour un miracle qui n’arriva pas, même si l’entente avec Gourcuff semble prometteuse. Il faudra voir ça la semaine prochaine car pour l’instant, Lyon réalise son plus mauvais départ en L1 depuis 10 ans. Normal quand on voit certains choix de l’entraineur…

Dans le même temps, Arles-Avignon s’est incliné à domicile face à Rennes 1-0, sur un but de l’ancien Montpelliérain Victor Hugo Montaño (dans mon top 3 également), qui est d’ailleurs la seule frappe cadrée des visiteurs. Ultra réalistes. En face, les joueurs de Michel Estevan ont été moins ridicules que lors des journées précédentes, même si la charnière centrale Mejia-Laurenti fait toujours rire. J’ai eu le plaisir de voir un très bon Camel Meriem, mobile, dribbleur, passeur, et surtout, toujours juste ! Bonne prestation également de Kermorgant, auteur d’une belle volée et d’un beau coup franc. Il ne manque aux AAiens qu’une chose : du réalisme (les Rennais pourraient leur donner des conseils). En effet, quand on voit le jeu produit et les situations de but que les joueurs se sont créés, il est limite impensable de ne pas marquer, et je vise ici Charisteas notamment, qui semble avoir un peu oublié comment on joue au foot. De l’autre côté de la France, à Nungesser, Valenciennes recevait le MHSC, et ce sont, là encore, les visiteurs qui se sont imposés, sur un but d’Olivier Giroud, son premier en Ligue 1, d’une tête plongeante sur un service acrobatique de Kabze. Bien en place défensivement (seule équipe encore « vierge »), les Héraultais ont su parfaitement exploiter les CPA frappés par Estrada et se créer des situations dangereuses via un jeu direct mais propre. Peu inquiétés, hormis par Danic en première mi-temps puis par la magnifique frappe de Bong en fin de match, les joueurs de René Girard (qui l’ouvre toujours autant) ont fait le boulot, et occupent ce soir la 3ème place provisoire de la Ligue 1, confirmant ainsi, pour le moment, leur saison passée. Petit mot pour souligner, comme la saison dernière, le recrutement judicieux du club de Loulou Nicollin, qui est allé chercher 2 inconnus (Kabze et Estrada) et un joueur réputé de Ligue 2, pour les résultats que l’on sait. Chapeau, ça change des recrues abracadabrantesques de la fin des années 1990…

Toulouse de son côté ne quittera pas son fauteuil de leader, puisque le TFC s’est imposé 2-0 sur la pelouse de Nancy, grâce notamment à un magnifique but de Capoue (enchainement contrôle, petit pont, frappe placée à ras de terre). Dans ce match, et alors que je n’ai pas eu trop la chance de voir les rencontres du Téfécé jusqu’à présent, j’ai même pu voir des arrêts de Matthieu Valverde, chose que je n’avais pas vu souvent la saison dernière. Comme quoi, tout arrive… Toulouse me parait très solide au milieu et en défense, reste à mon avis à trouver un attaquant, car j’ai du mal à penser que Braaten continuera à évoluer à ce niveau, et que Tafer sera un renfort suffisant pour le suppléer. Heureusement pour le président Sadran, il reste encore 3 jours pour trouver un gus… Côté nancéen, j’ai bien aimé Féret, mais comme il est modeste, il a préféré complètement rater son coup franc à l’origine du second but toulousain, magnifiquement conclu par un Franck Tabanou impressionnant de lucidité, et qui n’avait, jusqu’à présent, pas eu trop de chance. Enfin, Lens est reparti de Saint Etienne avec 3 buts dans la musette, et 3 buts inscrits par Dimitri Payet, déjà très bon il y a deux semaines. Si les 3 réalisations ne sont pas toutes totalement les mêmes, l’esprit reste similaire : on part du côté pour rentrer dans le terrain et frapper. Le but du pied gauche est pas mal, celui consécutif à l’amorti poitrine également, mais je trouve le second plus impressionnant, car venant de plus loin : la course est longue, l’allure est belle, une belle feinte, le regard qui témoigne d’une grande lucidité, et une frappe bien placée. Dans mon top 3 également ! Jemâa réduira ensuite le score dans les arrêts de jeu, suite à un coup franc de Roudet (injustement obtenu et sur lequel Marchal aura été injustement expulsé) mal repoussé par Janot (belle faute de main).

Allez, je file au dodo, il faut des forces pour les 4 matchs de demain, dont un alléchant Bordeaux-Marseille !

Alex.

Publicités

1 Response to “Toulouse, solide, garde les commandes”


  1. 1 vfabre août 28, 2010 à 11:17

    Payet est parti pour faire une saison de dingue. Et Gameiro est définitivement l’attaquant qui va booster l’Equipe de France.
    Par contre, j’ouvre les paris : combien de temps avant que Puel ne saute ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à Prolongations et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 3 autres abonnés

Les derniers tweets

Prolongations, les archives


%d blogueurs aiment cette page :